comment lutter contre la calvitie

Vous commencez à perdre vos cheveux ? Votre pire cauchemar pourrai bien devenir réalité ! Soyez rassuré, vous n’êtes pas seul ! En moyenne, deux hommes sur trois perdent leurs cheveux après 35 ans. Messieurs, affronter ce phénomène naturel est possible, seulement si vous suivez à la lettre tous nos précieux conseils et astuces pour lutter contre la calvitie. 

L’Origine de la calvitie

La Calvitie, appelée alopécie androgénétique, est un phénomène naturel qui se définit par une chute progressive des cheveux. En général, la calvitie touche d’abord le front, les golfes frontaux ou le haut du crâne.

Nous en souffrons davantage que les femmes : 50% des hommes contre 16% des femmes. Ce phénomène se produit généralement après 35 ans, mais cela n’exclut pas le fait que certains jeunes rencontrent ce calvaire bien plus tôt, 16 ans à 25 ans, (au moins on ne vous considérera plus comme un adolescent).

la calvitie touche davantage les hommes que les femmes

Quels sont les facteurs ? La calvitie est due à un excès d’hormones mâles, appelé les androgènes, produits à partir de la testostérone. Cet excès est responsable de l’accélération du cycle de vie du cheveu.

Résultat ? La chute du cheveu est également précipitée !

D’autres facteurs viennent s’ajouter, tel que le stress. En effet, une réaction de tension nerveuse excessive dérègle considérablement les productions hormonales, et notamment celle de la testostérone. Vous l’aurez compris, ne stressez surtout pas dès l’apparition des symptômes de la calvitie, au risque d’aggraver votre cas.

Bien évidemment, une alimentation déséquilibrée, le port systèmatique d’un couvre-chef et l’utilisation de shampoings agressifs peuvent également causer la chute des cheveux.

Mais d’où vient-elle ? Dites merci à papa et maman ! Eh oui, la calvitie est héréditaire. Autant vous dire que si votre père a déjà rencontré ce calvaire capillaire, il y a peu de chance que vous en soyez épargné. Tel père yt tel fils (au moins vous ressemblerez à votre papouné) !

la calvitie est héréditaire

Quels sont les symptômes ? 

Vous perdez plus d’une centaine de cheveux par jour (la moyenne étant entre 45 et 60). Vos cheveux poussent de façon inégale, vous commencez à avoir de petits cheveux plus fins et clairs visibles sur la ligne frontale. Enfin le cuir chevelu commence à être visible, ce qui donne un effet clairsemé.

Quelles sont les étapes ? Il faut savoir que le cycle du cheveu évolue par stade. Un début de perte des cheveux se manifeste d’abord sur la partie frontale du cuir chevelu. Ensuite, les cheveux se dégarnissent progressivement sur les côtés jusqu’à ce que les golfes frontaux se creusent. Arrivé à ce stade, la calvitie s’est déjà bien installée, mais ce n’est pas fini ! Le vertex du cuir chevelu (la pointe du crâne) commence peu à peu à être aussi victime de la chute de cheveux.

Existe-t-il des remèdes ? 

Une fois que la calvitie a véritablement marqué son territoire sur votre cuir chevelu, il est malheureusement impossible de revenir en arrière. Toutefois, vous pouvez ralentir le phénomène grâce à des astuces et conseils d’entretien primordiaux pour lutter contre la calvitie.

voici tous nos astuces pour combattre la calvitie

Conseils pour lutter contre la calvitie

Le shampoing 

Vous ne voulez pas perdre vos cheveux ? Eh bien, c’est tout simple, la première chose à faire est d’en prendre soin ! Pour cela, jetez tous vos shampoings et soins agressifs (gel coiffant, spray, laque, cire) et favorisez les produits naturels sans paraben et autres additifs, de préférence bio, pour des cheveux en bonne santé et donc lutter contre la calvitie.

Notre astuce ? Massez votre crâne lors de l’application du shampoing, car cela stimule le follicule pileux et donc la pousse du cheveu.

Il est important de changer régulièrement votre shampooing afin de ne pas habituer votre cheveu à la formule du soin.

un shampooing doux pour lutter contre la calvitie

Les soins naturels

Vous voulez savoir ce qui fait le plus grand bien à vos cheveux ? Ce sont bien évidemment les soins à base d’huiles essentielles ! Ces produits 100% naturels bénéficient de vertus toniques favorisant la pousse du cheveu.

Quelles huiles choisir ? 

  • L’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas, celle-ci freinent la chute du cheveu
  • L’huile essentielle d’extrait de racines de Maca, permettant de stimuler la pousse des cheveux et améliorer la résistance au stress des bulbes capillaires
  • L’huile végétale de Ricin, qui accélère la pousse du cheveu

Notre astuce ? Mélangez une dizaine de gouttes de chacune de ces trois huiles, en diluant soigneusement les quantités. Vous n’avez plus qu’à poser, masser votre cuir chevelu et laisser agir pendant une heure avant de laver vos cheveux avec un shampoing doux. 

Une alimentation saine

Une alimentation saine pour des cheveux en bonne santé ! Une mauvaise alimentation apporte des carences pour certains nutriments qui sont importants à la pousse du cheveu.

Ainsi, une alimentation grasse favoriserait davantage la mutation de testostérone, et donc l’apparition de la calvitie. Quant aux sucreries, il en va de même, puisque ces gourmandises déclencheraient une sécrétion plus grande de testostérone

Vous l’aurez donc compris, votre alimentation doit être parfaitement bien équilibrée pour combler les besoins du cheveu en fer, cuivre, zinc, silicium et oméga-3 et vitamines B.

La greffe de cheveux

Quand vous êtes arrivés au stade final de la calvitie, vous n’avez plus qu’une chose en tête : la boule à zéro ! Eh bien, figurez-vous que vous pouvez toujours tricher dans la vie en utilisant la méthode de l’intervention chirurgicale. Cette intervention consiste à implanter des greffons, prélevé au niveau de votre couronne pour combler tous les trous.

Le prix ? Comptez entre 2 000 et 5 000 euros. À cela, s’ajoute les visites de contrôle à prendre obligatoirement la première année après l’opération.

Les risques ? Comme toutes interventions chirurgicales, il y a des risques tels que les risques d’infection sérieuse. Pour commencer, veillez à vous rendre dans un établissement “sûre”.

La greffe de cheveux pour lutter contre la calvitie

L’implant capillaire

L’implant capillaire est une autre solution pour lutter contre la calvitie. Il s’agit d’une technique médicale, et non chirurgical, faite à partir de cheveux naturels ou synthétiques. Cette méthode consiste à implanter des cheveux sur un filet à maille, qui sera ensuite fixée sur le cuir chevelu, par collage, couture ou pince. Le tour est joué, vous retrouvez des cheveux fournis au niveau de l’ensemble du crâne.

Le prix ? Comptez entre 600 à 2 000 € euros.

Les risques ? Les risques sont les mêmes que pour la greffe de cheveux, méfiez-vous de la mauvaise hygiène des centres pour éviter les infections graves

l'implant capillaire pour combattre la calvitie

Bien évidemment, soyez toujours vigilant face à la perte de vos cheveux. En effet, il peut également s’agir de problème de santé, tel qu’un dysfonctionnement de la thyroïde ou de carences alimentaires. Pour cela, mieux vaux consulter un dermatologue dès que vos cheveux commencent à tomber ou qu’ils deviennent de plus en plus fins.

Voilà qui devrait vous consoler ! Et puisque nous sommes dans les maux de cheveux, peut-être avez-vous également des pellicules ? (qui a dit que la foudre ne frappez jamais 2 fois au même endroit ?!) Jetez un coup d’oeil sur notre article : comment lutter efficacement contre les pellicules ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*