Comment nouer sa cravate

Comment nouer sa cravate ? Voilà une question à laquelle chaque homme est confronté au moins une fois dans sa vie. Cette étape qui marque le passage à l’adulte est aussi importante que marquante. En effet, étant petit, ton père a dû t’apprendre la plus simple des façons de nouer sa cravate et ça a été bien plus qu’une épreuve (tes crampes aux poignets s’en rappellent !). Mais savais-tu qu’il existe bien plus de façons que “celle de papa” ? Et elles sont sûrement plus faciles à réaliser ou alors plus élégantes que le gros nœud que tu t’obstines à réaliser devant ta glace depuis tes 10 ans ! Alors prêt à innover ?

10 façons de savoir comment nouer sa cravate : le guide pratique !

1 – Nœud Four-in-hand ou Nœud simple

Sa petite histoire

Le nœud Four-in-hand ou plus communément connu sous le nom de nœud simple est comme son nom l’indique, plutôt simple à réaliser. C’est d’ailleurs “le nœud de cravate de papa” dont on te parlait plus tôt. En effet, c’est celui que tout le monde apprend en premier à réaliser et qui est le plus connu de tous.

Comment nouer sa cravate : Noeud Four-in-hand

Son nom ferait référence aux foulards portés par les cochers londoniens au 18e siècle ou encore aux nœuds qu’ils formaient pour attacher les rênes de leurs quatre chevaux. Chacun choisit l’anecdote qu’il préfère ! Quoi qu’il en soit, ce nœud de cravate est le plus classique de tous et peut se porter pour toutes les occasions : mariage, baptême, entretien d’embauche…

Comment le réaliser ?

2 – Nœud Windsor

Sa petite histoire

Comment nouer sa cravate à la façon Windsor ? Car oui, le nœud Windsor est l’un des nœuds les plus connus car c’est le nœud des occasions formelles par excellence. Celui-ci n’est pas à prendre à la légère et à ne pas utiliser n’importe comment. En effet, il s’agit d’un nœud très imposant. Alors pour l’utiliser il faut que ta chemise possède un col large de type italien !

Noeud Windsor

On doit son nom … au Duc de Windsor ! Alors non, ce n’est pas lui qui a eu cette ingénieuse idée mais, c’est bien lui qui l’a rendu célèbre auprès du grand public dans les années 30 !

Comment le réaliser ?

3 – Nœud Pratt ou Nœud Shelby

Sa petite histoire

Toujours parmi les nœuds classiques : le nœud Pratt. Ressemble beaucoup au demi-Windsor dont on parlera ultérieurement, c’est un nœud très symétrique. Sa particularité est qu’on le commence la cravate à l’envers, contrairement aux autres types de nœuds de cravate.

Comment nouer sa cravate : Noeud Pratt

Son invention remonte en 1986 quand Jerry Pratt, employé de la Chambre de Commerce des États-Unis. En effet, c’est lors d’une émission télévisée qu’il monte à l’animateur Don Shelby comment nouer sa cravate qui était selon lui, mal nouée.

Comment le réaliser ?

4 – Nœud mérovingien

Sa petite histoire

Parmi les nœuds sophistiqués, se trouve le fameux nœud mérovingien. Son porter est très élégant et donne un effet d’optique assez surprenant : 2 cravates en 1, voilà comment nouer sa cravate à la mérovingien ! Son style est assez audacieux et n’est pas conseillé pour être porté lors d’occasions formelles.

Noeud mérovingien

Rendu célèbre suite à sa parution dans le film Matrix Reloaded en 2003, c’est au personnage du Mérovingien joué par Lambert Wilson que l’on doit son nom. Cependant, sa création remonterait aux années folles où son nom étant “l’Ediety“. Beaucoup moins badass !

Comment le réaliser ?

5 – Nœud demi-Windsor

Sa petite histoire

Élégant et simple, le nœud demi-Windsor est le nœud parfait pour les occasions telles que les cérémonies. Donnant du volume à la cravate, il est bien pour les cravates fines. Il faut cependant éviter les cravates étroites qui, elles, sont bien trop fines pour ce type de nœud.

Comment nouer sa cravate : Noeud Demi Windsor

Comme son nom l’indique, le nœud demi-Windsor est similaire au nœud Windsor, à quelques étapes près. Son porter est, cependant, bien plus pratique que son prédécesseur car il est bien moins imposant d’où sa caractéristique “demi”.

Comment le réaliser ?

6 – Nœud Cavendish

Sa petite histoire

Très ressemblant au nœud Windsor, le nœud de Cavendish est sûrement confondu avec ce dernier. Et pourtant ! Il n’est pas tout à fait symétrique. Initialement inventé pour porter des cravates longues, il est tout de même possible de le porter avec tout type de cravate.

Noeud Cavendish

On doit sa création aux deux scientifiques de l’Université de Cambridge Thomas Fink et Yong Mao. Ils ont, par ailleurs, décidé de rendre hommage à Henry Cavendish qui est le nom du laboratoire dans lequel ce nœud a été inventé.

Comment le réaliser ?

7 – Nœud Van Wijk

Sa petite histoire

Le nœud Van Wijk fait partie des nœuds très élaborés de cette sélection. En effet, il s’agit d’un nœud long et qui présente plusieurs couches. Il est donc très imposant et épais. Le résultat est plus artistique que pratique ! 😉

Comment nouer sa cravate : Noeud Van Wijk

Son nom viendrait tout simplement de sa créatrice et artiste Lisa Van Wijk. Le but de créer ce nœud plutôt hors du commun était pour elle de créer le nœud le plus grand du monde.

Comment le réaliser ?

8 – Nœud Christensen ou Nœud croisé

Sa petite histoire

Comment nouer sa cravate de manière originale tout en restant sobre ? Opter pour le nœud Christensen ! Plutôt complexe, connu aussi sous le nœud croisé, le nœud Christensen est un nœud très élégant. Pour ce genre de nœud, il est préférable d’éviter les cravates faites de tricot ou de laine qui sont bien trop épaisses. Il est idéal pour les cravates fines ou rayées.

Noeud Christensen

Son origine serait suédoise et viendrait donc du fabricant de cravate Amanda Christensen. À l’origine, c’étaient des cravates pré-nouées ou à clipper. Ce nœud plutôt complexe n’était donc pas destiné à être noué, ni dénoué.

Comment le réaliser ?

9 – Nœud Onassis

Sa petite histoire

Bon, soyons honnête, le nœud Onassis n’est pas le nœud le plus beau gosse de tous ! Plutôt vieillot et presque bizarroïde, à moins d’être le président d’un pays (et encore), il n’y a pas trop de quoi l’utiliser. Cependant, c’est toujours marrant de se faire la main !

Comment nouer une cravate : Noeud Onassis

Son origine viendrait de l’armateur grec Aristote Ornassis (non on ne parle pas du philosophe, à ne pas confondre !). Il aurait ainsi créé ce nœud afin de ne pas faire comme les autres et de se démarquer.

Comment le réaliser ?

 10 – Nœud Victoria ou Nœud Prince Albert ou Nœud double

Sa petite histoire

Pour ce nœud, à toi de choisir le nom qui te conviendra le mieux : nœud Victoria, nœud Prince Albert ou encore nœud double, au final c’est bien du même qu’on parle ! Comme un de ses noms l’indique, c’est un nœud double, il est donc le grand frère du nœud simple.

Noeud Victoria

Plus épais que le nœud simple, il est pratique pour les cravates étroites. Pour la chemise, il vaut mieux opter pour un col large ou allongé.

Comment le réaliser ?

Maintenant que tu as toutes les étapes nécessaires pour savoir comment nouer sa cravate de 10 façons différentes, découvre quelle cravate est la mieux adapté à quel évènement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*